Comme le rappelle Jacques-Alain Miller dans la préface de ce livre, le séminaire de Jacques Lacan, R.S.I., devait s’achever en 1975 sur la conférence « Joyce-le-Symptôme », ici reproduite, où s’annonce le séminaire suivant, le Sinthome, dont on lira ici également une des leçons. « Il s’agissait en ce temps-là pour Lacan, écrit J.-A. Miller, — qui l’a saisi ? — du questionnement le plus radical jamais formulé du fondement même de la psychanalyse, conduit à partir du symptôme comme hors-discours... D’où la référence à l’insigne Joyce, maniant la lettre hors des effets de signifié, à des fins de jouissance pure. Évoquer la psychose n’était point psychanalyse appliquée, c’était, tout au contraire, avec le symptôme Joyce tenu pour inanalysable, mettre en question le discours de l’analyste, pour autant qu’un sujet identifié au symptôme se ferme à son artifice. Et peut-être une analyse n’a-t-elle pas de meilleure fin... »

Book details

Reviews

No reviews have been written for this book.