Pendant près d’un demi-siècle, le nom de Misia Sert a régné sur Paris. Misia Sert que tout le monde appelait par son prénom, a connu, admiré ou découvert les meilleurs artistes d’Europe entre 1900 et 1950 ; Renoir, Bonnard ont fait son portrait ; son premier mari, Thadée Natanson, dirigeait la « Revue Blanche » à laquelle collaboraient les meilleurs esprits de l’époque, etc. Ce livre constitue les « Mémoires » de Misia. C’est un défilé éblouissant de peintres, de poètes, de musiciens, d’orfèvres, de décorateurs, d’acteurs. Stravinsky, Mallarmé, Bonnard, on ne peut pas les nommer tous, mais ils sont tous là : Misia les a connus, aimés, compris. C’était une femme étonnante, aussi intelligente que belle, dont le goût n’était jamais en défaut, ni la bonté, ni la délicatesse. Et ces mémoires sont le vivant reflet d’elle-même et de sa vie, une sorte de conte des mille et une nuits de Paris.

Book details

Reviews

No reviews have been written for this book.

You will also like

EPUB PDF